En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Luc Besson n'est pas venu défendre son cas devant le gendarme de la bourse
 

Selon le gendarme de la bourse, le studio de Luc Besson EuropaCorp a communiqué au marché des informations imprécises et inexactes. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien, si les gouvernants devaient payer de telles amendes à chaque fois qu'ils fournissent un chiffre bidon de croissance ou d'inversion de courbe du chômage, notre dette serait en voie d'être remboursée.

  • R1
    R1     

    J'aime bien ce que fait Luc BESSON . Mais en l’occurrence j'espère qu'il ne va pas nous faire du Sarkozy ( je sais rien, je n'ai rien vu , j'étais pas là ).

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à R1)

    Mais si c'est exactement ça : Besson s'occupe des contrats de tous ses salariés, des locations de salle, des menus des traiteurs, des déclarations d'impôts ...
    Exactement comme Sarkozy.

Votre réponse
Postez un commentaire