En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La décision prise par la Russie  marque une tendance de fond pour certains pays qui souhaitent re-segmenter le web sur des bases nationales.
 

Héberger les données personnelles de citoyens russes ailleurs qu’en Russie sera sanctionné par le gouvernement de Poutine dès le 1er septembre. Et la règle s’appliquera à toutes les entreprises, y compris étrangères. Un coup rude pour le cloud mondial qui vante son stockage de données sans limites.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • NewsFan
    NewsFan     

    J'ai l'impression que le texte sous l'image veut dire "Russie sans Poutine".
    Si c'est le cas, je ne vois pas bien l'adéquation avec l'article - au contraire !

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Poutine souligne par ces décisions la différence entre Président et Résident...
    Après ses vacances, notre résident devait chercher ce qui lui manque pour paraître .

  • Letenebreux
    Letenebreux     

    Notre président "normal" n'oserait pas même y penser. Trop occupé à solder ses deux Mistral peut être?

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Que ceux qui le dénigrent,prennent de la graine de patriote.

  • norton_13
    norton_13     

    Trop fort ce type !

  • Maxoue
    Maxoue     

    Un vrai chef d'état et patriote en plus....
    On comprend de plus en plus Depardieu

Votre réponse
Postez un commentaire