En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron a une excellente image auprès des milieux financiers.
 

L'excellente image dont jouit le successeur de François Hollande auprès des milieux financiers inquiète la place londonienne, qui craint une fuite des investisseurs vers Paris.

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mirou
    mirou     

    Les requins de la finance ne se bouffent jamais entre eux ........rien à craindre

  • vanda100
    vanda100     

    Jusqu’ici, c’est l’Allemagne qui doit pouvoir tirer profit du Brexit. Pas folle, l’Allemagne avait su garder la Banque européenne à Francfort. Les Français ont eu l’Assemblée des députés à Strasbourg où PERSONNE NE VIENT ! La plupart des séances ont lieu à Bruxelles à « titre exceptionnel »......

    Pour rassurer les milieux financiers de Londres, on pourrait dire « çà ne va pas durer ». Macron va par principe décevoir comme les précédents présidents. Ses députés de la société civile vont ramer un bon moment dans les couloirs de l’assemblée avant d’être efficaces.

    Et puis, les financiers anglais ont une telle expérience qu’ils vont pouvoir « casser » un peu les prix de leurs services pour maintenir leur activité.

Votre réponse
Postez un commentaire