En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi cherche à attirer les investisseurs étrangers pour construire une nouvelle capitale administrative.
 

Le gouvernement égyptien veut construire une nouvelle capitale administrative qui dépendra d'énergies renouvelables. Un projet pharaonique dont la première phase coûterait 45 milliards de dollars et dans un délai de cinq à sept ans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire