En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Etat déboursera 1,9 million d'euros pour racheter 11% du capital à l'homme d'affaires américano-brésilien David Neeleman, fondateur de la compagnie brésilienne Azul, et à son associé portugais, Humberto Pedrosa, qui avaient acquis 61% des parts de la TAP.
 

Le gouvernement socialiste du Portugal a porté de 39% à 50% la part de l'État dans la compagnie aérienne TAP. Il va débourser  1,9 million d'euros pour revenir sur la privatisation décidée par l'exécutif précédent de droite.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • m33610
    m33610     

    cette compagnie ne vaut plus rien. Beaucoup de perte. Les portugais vont payer le maintient en vol de ses avions. ça c'est du socialiste radical.

Votre réponse
Postez un commentaire