En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marie-Françoise Marais, présidente de la Hadopi, est à la tête d'une autorité qualifiée de mal aimée par le rapport sénatorial.
 

Un rapport du Sénat dresse un bilan plutôt négatif de l’action de l’Hadopi. Mais il ne plaide pas pour sa suppression. Il propose une rénovation qui passera, entre autres, par un système d’amende et par une liste noire des sites illicites.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire