En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Après une hausse importante, le prix de l'immobilier semble "atterrir en douceur"
 

Les prix de l’immobilier semblent tendre vers la baisse. Info ou intox ? Le point avec un expert.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • ProNexitis
    ProNexitis     

    Avec la faible solvabilité des ménages du aux taux de crédit élevés, les stocks qui gonflent, l'inflation et la spéculation boursière sur les denrées, on peut s'attendre à plus qu'un atterrissage en douceur.. L'avenir nous le dira mais je pense qu'on peut prévoir du -40% d'ici 2009 ou 2010.

  • Trader Online
    Trader Online     

    Dans ma ville, Tours, les fermetures d'agence se multiplient... J'ai surtout peur pour des gens de ma famille qui ont acheté en 2005 pensant faire une plus value car les biens dans le paru vendu sont légèrement en dessous qu'à l'époque... Pourvu que ça baisse pas plus. Et je parle pas des studios et des F1 qui s'accumulent ou sont bradés, on commence à voir des 40 m² à 29 000 € .

  • MIKE 06
    MIKE 06     

    Il n'y a pas de lobbying, seulement une appréciation de la conjoncture très différente. Vous ne pouvez pas estimer la baisse des prix à hauteur de 20 % sur 5 ans pour une raison simple, il s'agit de cycles à la hausse ou à la baisse. Quand la machine se grippe on ne peut pas savoir ou ca s'arrête comme pour la hausse n'est ce pas ?

  • aegir
    aegir     

    juste pour finir sur le lobbying, je constate un certain formatage de langage chez les bulliers. Toujours l'impression de lire les memes arguments auxquels font face les iniques arguments des professionnels du secteur
    ex dans votre message : locataire chez la banque.
    Terme usurpé puisque vous avez un produit financier dans une banque et qu'il est tout à fait possible de le renégocier.
    quand je parlais de sans risque, c'est en général. Le comportement du zero risque a alimenté la hausse des prix (c'est sur l'immo ne baisse pas, c'est sur) et va alimenté également la baisse (mais on va perdre si on achète de suite). C'est le comportement du passager clandestin. Je regrette juste que vous ayiez peur de votre patron tout comme beaucoup de personnes. (au passage, si je parlais d'ingenieur informaticien, je visais bien ceux de La Defense...3000€ en debut de carrière aujourd'hui ce n'est pas rien)

    Par contre, c'est très bien si vous avez constaté que ce que vous avez visité était trop evalué. Après tout c'est la definition du marché et vous avez ete rationnel. Rien à rajouter là-dessus.

  • SYLV
    SYLV     

    Sans risque ?
    On ne doit pas vivre dans le même monde.
    Combien de jeunes ont acheté et se sont endéttés sur X années parcequ'ils veulent tout, tout de suite. Combien de personnes sont surendettées.
    Il y a lobbying oui, des médias et des professionnels du marché qui pratiquent une certaine langue de bois et ne racontent pas forcément que des vérités.


    Pour information, je ne me considère pas trop pauvre pour acheter. Acheter par les temps qui courent, c'est être locataire de la banque pendant x années mais aprés tout c'est mon avis. Il y a peu de temps je suis effectivement sorti de chez moi (oui ca arrive) pour aller voir les professionnels du secteur. Nous voulions acheter 4 murs début 2007. Nous avons visité une dizaine de biens qui ne nous ont pas vraiment plu (rapport qualité prix). Aprés mure réflexion je me suis renseigné sur le marché dans ma région et je me suis aperçu de l'énorme décalage entre les prix annoncés et les salaires des habitants. Les agences avaient en possession de nombreux biens en stock et je vous jure que tous les arguments etaient bons pour nous les refourguer. Peut être sommes-nous mal tombés mais les professionnels que j'ai rencontré n'avaient qu'une idée en tête, VENDRE. Sans prise en compte de nos contraintes........

    Je constate aujourd"hui que les mêmes personnes (Agents immobiliers) qui hier me disaient que l'immobilier ne pouvait pas baisser (sisi les arbres poussent jusqu'au ciel) changent de discours aujourd'hui. Bien sûr tous ne sont pas comme ça (enfin j'espère). Pour votre ami, non, il a pas forcément tort si le bien lui convient pour la somme qu'il voulait y mettre pourquoi pas. Pour moi, tout est question de satisfaction.

    Pour info aussi les ingénieurs informaticiens ne sont pas les mieux lottis (surtout dans ma région) et je sais de quoi je parle.

  • sand35
    sand35     

    c'est avec un taux fixe

  • aegir
    aegir     

    c'est bien simple. Aujourd'hui on vit une societe sans risque
    peur de parler à son patron alors que le chomage est au plus bas
    peur de s'endetter alors qu'on sait fortement qu'on va rarement au bout de l'emprunt
    je ne conteste pas les difficultés actuelles pour acheter
    mais quand je lis les histoires de louer = libre, c'est aussi la liberté de rechercher un appart si le proprio change ou vend son appart, c'est aussi la liberté de vivre avec des problèmes le temps que ledit proprio fasse des reparations. La vie ne s'arrete pas à un simple arbitrage financier. Dans les deux hypothèses (achat ou location) dans les années à venir, il y a de fortes chances de perte d'argent. Mais il faut vivre, se loger, exprimer un besoin. Tout le monde n'est pas ingenieur informaticien, consultant banquaire en SSII à La Defense

    Ensuite, je vois vos calcus, oui et donc ? vous etes trop pauvres pour le moment, vous ne pouvez pas emprunter, vous ne voulez pas reclamer plus, c'est la vie. Vous attendez un reajustement normal vu la hausse dernière et donc en attendant vous mettez de côté. Mais à ce rythme là pourquoi ne pas attendre d'avoir un apport de 100% ?
    ce que se dit sur le lien qui a ete censuré est un peu extremiste. C'est pour cela que je parlais de lobbying

    Un ami a achete à un prix -20% en dessous du marché. Il a tort ? Et il aurait attendu une baisse, il aurait perdu de l'argent ? Mais au moins, il a pris le temps, lu un peu tout y compris mais surtout est sorti de chez lui, est aller se renseigner chez les pros qui ne sont pas forcément des bonimenteurs et tiennent un langage assez proche des difficultés enoncées. Si je devais acheter, je ferai de meme et j'arreterai de lire les lobbyistes qui restent scotchés à l'ecran

  • SYLV
    SYLV     

    Pour la hausse de salaire je vous présenterai mon patron, vous essayerez de négocier avec lui. Ensuite, je n'attend pas 50 à 80% de baisse, j'attend que ca baisse tout court (juste 20% suffirait) et puis j'ai le temps, je suis bien dans ma petite location sans contraintes, sans chaine sur 25 voir 30 ans à mes pieds, libre comme l'air. Ce n'est pas un lobbying, c'est une évidence, de nombreuses personnes autour de moi (en majorité primo accédants) sont exclues du marché. Ils ont besoin d'un 4 pièces et pour leur budget on leur propose un 2 pièces, alors qu'en location ils peuvent se payer un 4 pièces. Que font ils d'aprés-vous?

    Pour moi le calcul est vite fait:
    aujourd'hui un bien à 200000€ et 40000€ d'apport, je dois emprunter 160000€. Cela me fait 969€ / mois sur 25 ans avec un taux exemple de 4.85+0.36%. Le côut du crédit est de 130800€.

    Avec une baisse de 20% en 5 ans comme vous dites : le bien est à 160000€ avec 40000€ d'apport cela nous ramène à 120000€ à emprunter. De plus en 5 ans mes intêrets + économies sur 2 salaires je pense quand meme mettre de coté 10000€ ( et oui, pas de foncier a payer + mon apport qui travaille lentement mais surement), donc 110000€ à emprunter. Imaginons que les taux d'interêts grimpent à 5.40 hors assurance : 926€ sur 15 ans avec un taux à 5.40 + 0.36% avec un côut du crédit à 56000€.

    Bilan : en attendant 5 ans, et si l'immo baisse de 20%, je gagne 10 ans de crédit (-5 ans d'attente), 40€ de mensualités et 74800€ sur le coût de mon crédit........soit le prix d'un studio.... cherchez l'erreur

  • aegir
    aegir     

    Après le lobbying haussier, voici le lobbying baissier. Des personnes qui n'ont pas pu acheté veulent des baisses de 50 à 80% tout de suite.
    Demandez plutot des hausses de salaire plutot que d'attendre 5 ans 20% de baisse

  • SYLV
    SYLV     

    Il est clair que vous n'inteviewez pas les bonnes personnes. C'est comme demander au président de la FNAIM si l'immobilier va baisser. Il est clair qu'il vous répondra NON avec leur phrases bateau du style "ralentissement et attérissage en douceur ou ralentissement de la montée de la baisse... etc". ILs ne veulent pas tuer leur poule c'est évident, je ferais pareil à leur place.
    Ce que je constate dans ma région c'est que les stocks de biens à vendre sont vraiment trés importants. Une discussion avec une AI la semaine dernière ou elle m'a dit qu'ils avaient appelé tous les propriétaires de leur biens en stocks pour re-négocier les prix de vente. Dans le même temps ils ont aussi divisé pas 2 leur comm.
    Il est clair que pour l'instant les prix ne baissent pas réellement ou trés peu, le temps que l'idée de baisse rentre dans les meurs et que les professionnels de l'immobilier se rendent à l'évidence. Mais dans tout les cas, ne vous inquiétez pas, ça va venir, le marché va et DOIT se réguler (140% de hausse en 8 ans ce n'est pas normal) d'autant plus que, je vous le rapelle, l'immobilier est cyclique c'est inévitable.

    Allez faire un petit tour sur * pour vous en convaincre.

    Vous n'avez pas vu en ce moment toutes les publicités TV et radio sur le milieu de l'immobilier, LAFOR... CENTUR... et même les NOTAIRES!!!!
    C'est quand même bizarre tout ca non ?

    [color=#ad0000]* Les redirections ne sont pas autorisées sur le forum.
    Merci de votre compréhension
    Modération RMC[/color]

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire