En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Plus besoin d'avoir de la monnaie plein les poches pour les Francofolies. Les 120.000 festivaliers qui s'y trouvaient ont pu consommer sans cash.
 

La gestion des espèces est l’une des principales difficultés des organisateurs d’événements culturels ou sportifs. Cette start-up leur propose de doper leur chiffre d'affaires en offrant aux spectateurs un moyen de paiement qui se substitue aux espèces.

Pascal SAMAMA

journaliste

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire