En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, Google prive les consommateurs d'un choix plus large d'applications et de services mobiles et que l'entreprise freine l’innovation émanant des autres acteurs, en violation des règles de concurrence de l’UE
 

La Commission européenne a communiqué au géant américain son acte d'accusation d'abus de position dominante d’Android. L'UE reproche à Google d'imposer des restrictions aux fabricants d'appareils et aux opérateurs télécoms. Il risque une amende de 7,4 milliards de dollars.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire