En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Lanxin a quitté la gare de Lanzhou pour la première fois ce 26 décembre, en direction d'Urumqi, la capitale du Xinjiang.
 

Longue de 1.800 kilomètres, la nouvelle ligne de chemin de fer à grande vitesse va désenclaver la région du Xinjiang, une sorte de "Far West" chinois réputé pour son agitation permanente.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    TGV c'est pas normalement une marque déposée, le sigle d'un produit bien précis et non pas un terme pour dire train à grande vitesse ? Sauf si là on parle bien du TGV, ce type de train français et non pas d'un énième train à grande vitesse.

  • The Defiant
    The Defiant     

    Un grand pays, une population qui a tout à nous apprendre. Nous serions inspirés de les écouter, au lieu de rabâcher nos leçons qui ignorent tout des provinces chinoises.. et accessoirement précipiter au sol leur athlète handicapée Jin Jing (flamme olympique 2008 à Paris), ce qu'aucune famille chinoise ne peut oublier.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à The Defiant)

    Va dire ça aux Tibétains, stop la propagande ridicule, merci.

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    En chine on ouvre des lignes rend accessible le train
    ici nous fermons des lignes et augmentons les prix,pour faciliter le dépeçage du rail

Votre réponse
Postez un commentaire