En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Obligées de verser 15 % de leur chiffre d'affaires au fisc anglais, les sociétés de paris multplient les rachats et fusions outre-Manche.
 

Après Bwin, acquis par GVC, l'irlandais Paddy Power et le britannique Betfair créent un géant des jeux et paris en ligne. La hausse de la fiscalité outre-Manche explique cette concentration.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire