En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le TGV a beaucoup perdu en termes de rentabilité ces dernières années.
 

Entre prévisions trop optimistes et pression politique omniprésente, la gabegie du train à grande vitesse se trouve dans le viseur des Sages.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • tintin
    tintin     

    Il y a quelques années on a créé RFF qui use et abuse. Ca a fait un PDG, un Adjoint au PDG, un PDG adjoint, un DRH, un adjoint au DRH, un DRH Adjoint etc.....etc.... Ca a permis de placer les copains et maintenant on s'aperçoit que çette affaire pompe du pognon et on pense à revenir en arrière.... Quel gâchis et quelle bande d'incapables.....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    La SNCF a misé sur le haut de gamme, dans le délire Français habituel : montons de gamme on se fera plus de fric. Des voitures avec toujours plus de gadgets, des maisons qui coutent le prix d'un manoir il y a 15 ans, et désormais pour aller d'un point A à un point B il faut des sièges dessinés par un grand couturier.

    Faut dire que le changement c'est maintenant qui s'amuse à appauvrir les Français pour financer ses lubbies a pas dû aider.
    Pourquoi ne pas nous donner de dates, ça serait intéressant.

    On finira avec cette "absurdité" que des établissements publics soutiennent les lignes peu rentables.
    Alors que depuis le temps on sait bien que ce n'est pas leur travail d'assurer l'égalité territoriale avec de tels investissements, mais entretenir l'assistanat et de se gaver sur le dos des contribuables ....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    LOL.
    Les types déboucheraient le champagne s'ils faisaient une croissance de 3% ;)

  • rascal
    rascal     

    Quand on connait le prix des billets du TGV on préfère prendre sa voiture ou le train ordinaire-----C’est trop cher---- la différence de prix avec l’avion n’est pas suffisante. Seul ceux qui ne payent pas de leur poche a prennent le TGV ( à titre professionnel)
    La région Auvergne n’ a aucun TGV Clermont Lyon 180 km 2h c'est le bled ??

  • foreagir51
    foreagir51     

    tous les établissements publics sont à épingler !!!
    par contre quid de la cour des comptes ? combien ces équipes nous coûtent-elles alors que les avis ne sont jamais suivis d'effet ?

  • leberre
    leberre     

    hum,avec des trains qui roulent à moitié vides bien souvent ,à l'intérieur sans doute des fraudeurs(estimé à 300 millions d'euros annuels)de moins en moins de controles,difficile à gérer dans ces conditions,et puis, un SERVICE public n'est pas fait pour faire du bénef,il a un cout point final,si on en veut plus on arrète ,si le privé entre en jeux il parait peu probable que l'on paye les billets en dessous du prix de revient des voyages,le reste ne sera plus payé par l'Etat providence,mais bon cet aspect des choses n'interesse pas grand monde.lol.

  • Peter
    Peter     

    Plus de TGV = Moins de RER et moins de sécurité sur nos lignes.

  • berlecr
    berlecr     

    Si vous connaissez une administration qui soit bien gérée....

  • AgentK3
    AgentK3     

    Le train en France bientôt plus cher que l'avion low-cost... Plus qu'à prendre les autocars Caron.

  • MrParano
    MrParano     

    Comment de tels incapables peuvent ils se voir confier la gestion de milliards d'euros? NOS milliards!

Votre réponse
Postez un commentaire