En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
De gauche à droite : Marie-Françoise Marais, présidente de l'Hadopi, Eric Walter, secrétaire général, et Mireille Imbert-Quaretta, présidente de la Commission de protection des droits (CPD).
 

Coup de théâtre à l'Hadopi. Quelques semaines après que l'instance a viré Eric Walter, son secrétaire général, pour "insuffisance professionnelle", le tribunal administratif casse ce licenciement et demande sa réintégration.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire