En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le drone de GeoPost peut voler à la vitesse de 30 km/heure durant une quarantaine de minutes.
 

Le succès des premiers vols de son prototype et ses bonnes relations avec la DGAC, lui donnent de sérieux espoirs d'envisager avant 2020 les premières livraisons à ses clients.

Pierre KUPFERMAN

Rédacteur en chef

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Google-106873138580627376743
    Google-106873138580627376743     

    On va certainement vers un système de contrôle unique de tous les déplacements aussi bien dans l'espace à deux dimensions (voitures google et psa sans conducteur) qu'à trois dimensions (contrôle de l'espace aérien pour les avions et les drones, la différence tendant à se réduire comme le rôle du pilote suite à l'accident récent de l'avion allemand en France).
    La poste n'est plus un monopole et elle n'a donc pas le monopole des drones.

Votre réponse
Postez un commentaire