En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La renaissance d'Arthur Andersen n'enchante pas ses ex-employés

Les anciens d'Arthur Andersen accusent les nouveaux propriétaires de la marque d'être des "pilleurs de sépulture".
 

L'ex-géant de l'audit, disparu après l'affaire Enron, renaît en France sous la forme d'une start-up et d'une franchise. Ses anciens salariés dénoncent "une sinistre farce".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire