En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le volailler breton Doux réalise désormais 70 % de son chiffre d'affaires à l'export
 

Deux ans après avoir déposé le bilan, le groupe Doux semble tiré d’affaire. Invité de BFM Business ce lundi 22 septembre, Arnaud Marion, le président du directoire, a indiqué que l'entreprise est repassée dans le vert au troisième trimestre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Grincheux
    Grincheux     

    Je ne sais pas si à long terme c'est une bonne stratégie pour plusieurs raisons, grosse dépendance du marché du moyen orient, qualité des produits discutables (volaille élevé en batterie).

Votre réponse
Postez un commentaire