En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La SNCF entend distinguer les données qu'elles veut bien fournir gratuitement et celles dont l'accès doit être payant.
 

L'entreprise publique ouvre gratuitement aux codeurs d'applications ses données (horaires, itinéraires) qui pourront les exploiter. Mais elle veut faire payer les grands groupes, selon le volume de données utilisées.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire