En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Guillaume Pepy a rappelé que son objectif était d'avoir 30% de billets vendus à petits prix dans les TGV en 2017.
 

Alors que des négociations sur le temps de travail se profilent à la SNCF, son PDG, Guillaume Pepy, a estimé dimanche qu'il fallait faire "tomber certains tabous" au sein de la compagnie, notamment sur le fait que "l'organisation du travail serait figée". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • bignol
    bignol     

    si on commençait a faire partir les agents comme dans le privé on n aurait pas le double de retraités de la sncf que d actifs et on supprime la prime de charbon

  • spid
    spid     

    le PDG voudrait il que les ouvriers passe de 32h de travail a 35h?peut être cela fera baisser les retards de train tout les jours

  • Pseudome
    Pseudome     

    Les frontières de la France sont à fermer aux dangereux. Nous n'allons pas mettre des sécurités partout sur le territoire (sncf ...), c'est trop onéreux et anormal ... Et les français les premiers ont besoin de bons revenus !

  • MOA01
    MOA01     

    Comme nous sommes en France et que la SNCF reste une entreprise française, pour ne pas utiliser le slogan « ALLONS Y » car « ouigo » ne veut rien dire….

  • lacontesse
    lacontesse     

    Pepy aurait il un lien du sang avec M M Le Pen?

    blancdeblanc
    blancdeblanc      (réponse à lacontesse)

    Vois pouvez répéter la question? En fait la préciser car si vous voyez des Le Pen partout c'est que c'est très grave.

    lacontesse
    lacontesse      (réponse à blancdeblanc)

    " si vous voyez des Le Pen "
    C'est très drôle mais convergeant.

Votre réponse
Postez un commentaire