En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La SNCM doit déposer le bilan pour se placer en redressement judiciaire et apurer ainsi ses dettes.
 

Le groupe aurait officiellement déposé le bilan au tribunal de commerce de Paris, ce mardi 4 novembre, selon une source proche du dossier. Cette décision doit permettre de placer le groupe en redressement judiciaire.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Zero de conduite
    Zero de conduite     

    Corsica Ferries, 12 bateaux 1000 employés, bénéficiaire. SNMC, 9 bateaux , 2000 employés, déficitaires, chercher l'erreur. 2000/9=222 employés par navire. La capacité moyenne des bateaux de la SNMC est de 243 passagers, ça fait presque 1 employé par passager, c'est mieux qu'un cinq étoiles ces navires!

  • mdo100
    mdo100     

    Enfin ! Ce n’est pas trop tôt, la SNCM ne sera plus.
    Le repère de la CGTisme aigüe a eu la peau de son entreprise, à force de grèves répétées.
    Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, celui là même dont la CGT lui paye un loyer de 2000€ / mois et dont la rénovation de son appartement de location a coûté au bas mot 120000 € doit être heureux.
    Allez, maintenant au tour de la SNCF, RATP, Air France, EDF/GDF et j’en passe…
    Vive la CGT…Fossoyeuse d'entreprises...

  • Bleu océan
    Bleu océan      

    Vla. une bonne chose au moins !!!! Ils auraient du le faire il y a longtemps !!

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    La meilleur nouvelle pour cette compagnie, enfin la fin des problèmes. Voila depuis des années que j"évite celle ci.

  • ALEX-BENOIT B.
    ALEX-BENOIT B.     

    Je me souviens d'une grêve en 1996. Le ngv était concu pour 13 marins. Il y a eu ne grêve pour en avoir 17. Ainsi, il n'y a plus de ngv.......

  • TiboF
    TiboF     

    Bravo les syndicats ! Ils tuent l'emploi au lieu de le sauvegarder.

  • nad33
    nad33     

    vous pouvez dire merci à la cgt (tous ceux qui ont cru en eux)

  • Odine
    Odine     

    La CGT cancer dans l'entreprise et çà veut nous faire croire qu'ils sont là pour la défendre !! il y a 50 ans peut être mais aujourd'hui les responsables syndicaux sont à l'image de ceux qu'ils critiquent tant. profiteurs avant tout et mentalité détestable.

  • sclp
    sclp     

    Normal que cette société bien plus chère que Corsica Ferries finisse par couler. Leçon à prendre pour les entreprises qui ont une culture du chiffre maximum !!!

  • Reconquista Maintenant
    Reconquista Maintenant     

    La fin de la Société Nationale du Communisme Maritime.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire