En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les actionnaires pourraient faire jouer le remboursement anticipé.
 

La société pourrait être placée sous protection du tribunal de commerce de Marseille dès le 3 novembre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 109600
    109600     

    Faisons une proposition à Corsica Ferries, reprise de tous les navires pour 1 euro symbolique avec obligation d'assurer la liaison Corse-continent. S'ils déclinent la proposition, réduction du nombre de navires et la région Corse prend à sa charge l'exploitation de cette société en la finançant par un impôt payé par les résidents de l'île et sans subvention de l'Etat. L'Etat prenant seulement à sa charge les frais d'escale dans les ports du continent.

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    La SNCM se rapproche d'un redressement judiciaire: Non je le crois pas apres toutes ses années en s'en mettre plein les poches sur le dos du contribuable.
    Tous se sucrent !!! Les politiques, les syndicats, les banques, les lobbys, la compagnie mais pas les actionnaires.

  • rascal
    rascal     

    Soyez raisonnable et honnête, déposez le bilan et jetez tout le monde dehors et donnez les bateaux et bureaux a des gens sérieux non inscrit a la CGT, en contrat de fermage aux Italiens par exemple.......

Votre réponse
Postez un commentaire