En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les négociations avec les pays partenaires auront lieu prochainement.
 

Le secret bancaire en Suisse devrait disparaitre en 2018. L'échange automatique de renseignements bancaires sera mis en place.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • françois
    françois     

    Poudre aux yeux... L'évasion fiscale se fait désormais via des "Fondations", environ 13 000 en Suisse et en augmentation d'environ 400 par an. Celles-ci permettent une totale défiscalisation dans le plus grand anonymat. (ex. : l'Ile d'Arros de Mme Bettencourt achetée via une fondation au Liechtenstein).
    La Suisse a donc trouvé la parade à la levée du secret bancaire et n'a aucune intention d'y mettre son nez...

    alexterieur
    alexterieur      (réponse à françois)

    " La Suisse a donc trouvé la parade . . . ." , oui et il y a d'autres méthodes, et c'est tant mieux ! ! !
    C'est inadmissible cette ingérence des états, on veux établir une norme mondiale, et faisons barrage, car il n'y aura plus de limite ! ! !

  • Yoannbzh
    Yoannbzh     

    "Le principe de démocratie directe en vigueur en Suisse donne le dernier mot au peuple" contrairement en France !!!
    La vraie démocratie n'est pas en France !!!

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    "Les paradis fiscaux, c'est terminé !", déclarait en 2009 Nicolas Sarkozy.....Vive l'Europe, avec le Luxembourg, la Belgique et bien d'autres. Tout va bien dormons tranquillement.

Votre réponse
Postez un commentaire