En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La centrale thermique de Cordemais
 

Cette taxe, qui prévoit d'imposer davantage la production d'électricité à partir de charbon, a provoqué la colère des dockers et des employés de centrales thermiques. Mais le secrétaire d'État au Budget Christian Eckert a fait comprendre jeudi qu'elle serait abandonnée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire