En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les propriétaires de micro-logements dont le loyer excède la limite fixée par l'Etat n'ont pas acquitté la taxe due dans ce cas.
 

La taxe "Apparu", qui concerne les logements inférieurs à 14 m² et dont le loyer excède les 41 euros au m², n'aurait été payée en 2013 que par un seul propriétaire français. Le collectif Jeudi Noir, dénonce une fraude massive.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • roolf
    roolf     

    Il y a du redressement dans l'air.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Les micros logements n'existent plus en France, c'est l'effet Duflot

  • satt
    satt     

    La loie interdit les ministres d'etre taxer

  • Elminster
    Elminster     

    Ces proprios doivent être dans le groupe de parole de Thévenoud pour parler de leur maladie la "phobie administrative".

Votre réponse
Postez un commentaire