En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'argent français continuerait d'affluer dans les banques suisses

Mis à jour le
La Finance Suisse continue d'être attractive pour les Français.
 

L'association des banquiers privés suisse a expliqué ce 16 janvier que les capitaux français "conformes fiscalement" font toujours le bonheur des banques helvétiques. Elle estime que cette tendance est une preuve du savoir-faire bancaire du pays.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Raymond
    Raymond     

    C'est de l'argent déclaré au fisc tout simplement. Si vous êtes étranger et que vous voulez ouvrir un compte en Suisse, le banquier vous demande de remplir des documents et si vous êtes américains, on ne veut pas de vous. L'attrait des banques suisses repose tout simplement sur l'efficacité et la compétence des banquiers.

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Parmi les 300 plus grandes fortunes de Suisse, 45 sont des Français avec des sommes si hors normes pour celui qui vit avec 800 € par mois ou même moins...

  • bonzai
    bonzai     

    http://www.contribuable.org/2014/01/09/le-fmi-a-donne-son-accord-letat-pourra-taxer-10-de-votre-epargne/

  • Kcirtap66
    Kcirtap66     

    Concernant les dépôts français sur les comptes suisses : pouvez-vous nous éclairer en nous expliquant ce qu'est de l'argent "conforme fiscalement" ???

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Le pire étant que cela puisse étonner ! Pour ne s'en tenir qu'à la Suisse... Et l'autre qui voulait baisser le taux du livret de la C.E., le rendez-vous des "pauvres" ! Social-démocrate qu'il est le Gros.

Votre réponse
Postez un commentaire