En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le groupe californien espérait qu'UberPop devienne légal et qu’un terme soit mis à la polémique avec les taxis et les chauffeurs de VTC
 

Uber espérait que le Conseil Constitutionnel sauve son service controversé. Finalement, il a rejeté les griefs soulevés par Uber dans une question prioritaire de constitutionnalité. UberPop est officiellement illégal.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire