En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Apple a refusé de décrypté l'iPhone de l'assaillant de San Bernardino.
 

Les autorités américaines ont fait savoir que le téléphone d'un des auteurs de l'attentat de San Bernardino avait pu être décrypté, sans l'aide d'Apple.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Michel3166
    Michel3166     

    Au vu du nombre de hackers emprisonnés et près à faire un deal, le FBI joue sur du velours.

Votre réponse
Postez un commentaire