En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le jackpot des lanceurs d'alerte qui ont ruiné la plus vieille banque suisse

Mis à jour le
Fondée en 1741 à Saint-Gall, Wegelin&Co était jusqu'à sa fermeture en 2013 la plus vieille banque privée suisse en activité.
 

La justice américaine a accordé 17,8 millions de dollars de récompense à un couple d'Allemands qui avait révélé la fraude fiscale organisée par Wegelin. Condamnée, la plus vieille banque privée de Suisse avait fermé en 2013.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Nightwings
    Nightwings     

    bonjour monsieur Bergé,

    je vous rappelle que ce ne sont pas les lanceurs d'alerte qui ont fraudé mais bien la Banque qui a elle même causé la situation.

    Je vous rappelle un de vos collègues qui a été condamné au Luxembourg avec deux lanceurs d'alerte dans l'affaire Luxileaks, en Europe les lanceurs d'alerte sont condamnés, mis au ban de la société et mis dans l'incapacité de retrouver une vie professionnelle.

    Je préfère qu'on leur donne les moyens de ne plus avoir à quémander de l'aide plutôt que réduit à la misère, par la hargne de certains milieux financiers.

    Je vous invite à revoir votre article avec plus d'impartialité, car en l'état actuel il n'améliore pas l'image du journalisme.

  • Nightwings
    Nightwings     

    Monsieur Bergé, vous confondez le thermomètre et la cause de la fièvre. Si la banque n'avait pas fraudé elle n'aurait pas eut de démêlé avec le fisc américain.

    Il faut arrêter d'admirer les mafieux en col blanc, sachant ce qui est arrivé au lanceur d'alertes qui ne retrouvent plus de travail, voir sont emprisonnés, c'est un exemple à suivre dans nos pays européens. En voyant ce qui est arrivé à ceux qui ont dénoncés l'affaire des luxileaks, dont un de vos collègues qui n'a pas tant montré de complaisance avec des dérives financières qui ruinent nos pays, je suis étonné de l'accent de votre article.

  • Nightwings
    Nightwings     

    Monsieur Bergé, vous confondez le thermomètre et la cause de la fièvre. Si la banque n'avait pas fraudé elle n'aurait pas eut de démêlé avec le fisc américain.

    Il faut arrêter d'admirer les mafieux en col blanc, sachant ce qui est arrivé au lanceur d'alertes qui ne retrouvent plus de travail, voir sont emprisonnés, c'est un exemple à suivre dans nos pays européens. En voyant ce qui est arrivé à ceux qui ont dénoncés l'affaire des luxileaks, dont un de vos collègues qui n'a pas tant montré de complaisance avec des dérives financières qui ruinent nos pays, je suis étonné de l'accent de votre article.

Votre réponse
Postez un commentaire