En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour Alain Afflelou, si les objectifs initiaux laissant supposer un développement plus rapide n’ont pu se réaliser, l’unique raison est le manque d’audioprothésistes diplômés.
 

L'homme d'affaires dénonce le malthusianisme d'une profession qui restreint le nombre d'audioprothésistes diplômés. Pour séduire les Français qui hésitent à investir pour compenser leur handicap, il leur propose de payer ses prothèses audio en 48 mois.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire