En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La loi Grandguillaume qui passera en novembre au Sénat mettra fin à la possibilité des taxis de travailler comme VTC. Les taxis sont contents, Uber s'insurge contre la fin de cette "concurrence".
 

Début 2016, le Conseil constitutionnel a permis aux taxis de travailler avec les plateformes de VTC. Pour les VTC, c’est un élément fondamental de la libre-concurrence. Pour les taxis, une attaque de leur modèle. La tension est vive entre les deux parties.

Pascal SAMAMA

journaliste

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire