En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Depuis le début de l'année, à Paris et dans les aéroports de Roissy et d'Orly, ses 80 boers ont interpellé 226 chauffeurs UberPop. Depuis novembre dernier, le chiffre s’élève à plus de 250.
 

Alors que la police multiplie les interpellations de chauffeurs "hors la loi", les syndicats de taxis estiment que le gouvernement n’en fait pas assez face à la concurrence exercée par Uber. Ils lancent un ultimatum à Manuel Valls.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    on n’arrête pas le progrès..
    les chauffeurs de taxis rendent leur licence et travaillent pour UBER : c'est leur seul avenir

Votre réponse
Postez un commentaire