En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Areva veut participer à la construction du gigantesque programme chinois de construction de réacteurs nucléaires jusqu'en 2030.
 

Les activités liées aux réacteurs d'Areva suscitent l'intérêt d'entreprises chinoises, prêtes à devenir actionnaires minoritaires. Bercy ne serait pas contre, selon le JDD.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bleuet
    bleuet     

    les chinois vont tout racheter en France même nos aéroports, après ils vont prendre le pouvoir

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Avec échange (ou vol) de technologies à la clé j'imagine, bravo allez-y, c'est pas aussi grave que si c'était l'Iran mais ce n’est pas très futé un tel partenariat. Mais bon vu que c'est grande braderie...

Votre réponse
Postez un commentaire