En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La généralisation du tiers payant provoque la grogne des médecins généralistes.
 

Selon un sondage Opinionway, près de deux tiers des personnes interrogées souhaiteraient bénéficier d’une dispense de frais lors d’une consultation chez leur médecin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    Comment une bonne réforme mal expliquée peut se transformer en naufrage politique et surtout économique ?

    Le but caché de cette réforme: avoir par la généralisation du Tiers Payant un contrôle sur le niveau et le contenu des ordonnances des médecins généralistes et spécialistes.

    La situation est simple, le volume de médicaments prescrits est en constante progression. La nature des prescriptions et notamment le faible niveau par rapport à nos voisins européens de médicaments génériques prescrits, est directement à la charge de la collectivité.

    Après de nombreuses mesures destinées à augmenter le nombre de médicaments génériques prescrits et à baisser le niveau de prescription sans toucher au service de soin rendu, c'est un échec.

    Il est de la responsabilité de chacun de se soigner avec des médicaments génériques quand cela est possible et d'arrêter de considérer que lorsqu'on sort de chez le médecin sans ordonnance, c'est que le médecin est incompétent.

Votre réponse
Postez un commentaire