En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
À travail égal, une femme touche 15% de moins qu'un collègue masculin, en moyenne. À compter du 7 novembre, Les Glorieuses considèrent que les femmes travaillent bénévolement.
 

Le mot d'ordre est lancé par Les Glorieuses. À partir de ce moment-là, ce collectif considère que les femmes travailleront "bénévolement" du fait de leur rémunération inférieure de 15% à celle de leurs homologues masculins, en moyenne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Google-117137567732519105049
    Google-117137567732519105049      

    Tant qu'elles y sont, elles peuvent commencer à bosser qu'à partir d'août, car avant c'est pour l'état...

    Célénie
    Célénie       (réponse à Google-117137567732519105049)

    Tant qu'on y est, autant ne rien faire, comme ça, les choses restent telle sont ^^ ! C'est facile de parler comme cela, quand on est du "bon" côté, n'est ce pas ^^ !

  • Célénie
    Célénie      

    Non mais, quelle ânerie ne faut il pas lire !! Quand une femme avec un physique mince et élancé, mais musclé, tonique, arrive pour postuler dans un poste ou on demande de la force, de l'endurance, et qu'on ne te prends même pas au sérieux, parce que tu n'as pas le "physique", que tu es une "femme", alors que c'est un boulot "d'homme" que l'on donnera à un homme !! On aimerait pouvoir faire autre chose que vendeuse, ou caissière, mal payée, pour trop d'heures, ou dans les bureaux, le cul sur une chaise (quand on aime être active, juste pas possible !!) mais on nous cantonne là dedans !! L'ouvrir et faire grève,"Les féministes, on est là", non mais quelle blague franchement. J'ai été dans la restauration, puis le commerce, je m'assume seule, avec un tout petit salaire, personne pour m'aider à payer mes factures, mon loyer, et autre, donc je ne risque pas de pouvoir faire grève, même si je le voulais. Et beaucoup de femmes, sont dans ce cas; Seul les fonctionnaires peuvent encore se permettent de faire grève, dans le privé, on ne peut pas vraiment..Quand on est en couple, ça n'aide pas non plus, quand madame gagne peu et qu'il y a une famille à assumer, et que monsieur bosse donc encore plus, pour compenser. Mettre les salaires, à égalité, arrangerait tout le monde, hommes, et femmes, quand on y réfléchit bien. Mais non, pourquoi réfléchir, à une telle "ineptie" ! Et les hommes, apprenez donc à vos filles à bricoler, à faire des travaux, plutôt que d'être bien content de les voir dans la cuisine et acculée au tâches ménagères avec sa maman. Plutôt que d'apprendre cela, juste à vos fils. Pareil pour les femmes, arrêtez de vous cantonner à la cuisine et aux tâches ménagères, et de transmettre ça à vos filles, plutôt qu'à vos fils. Changer les habitudes d'éducation, ça changerait déjà pas mal de choses dans la société.

    Facebook-10209159357478258
    Facebook-10209159357478258       (réponse à Célénie)

    Céline,
    Sachez que les fonctionnaires sont aussi mal payées que dans le privé et qu'elles ne peuvent pas non plus faire grève comme elles veulent si on fait grève on est pas payées comme dans le privé et on est aussi mal vues que dans le privé alors arrêtait de parler de ce que vous ne connaissait pas merci.

  • Google-102861198602611072786
    Google-102861198602611072786      

    Quand faut faire grève et l'ouvrir les féministes sont là, mais quand faut aller poser du carrelage, faire de la maçonnerie ou autre y à plus personne, les femmes veulent l'égalité quand ça les arranges, oui pour 50/50 de PDG mais non pour les emplois fatiguants/pénible...

    Célénie
    Célénie       (réponse à Google-102861198602611072786)

    Non mais, quelle ânerie ne faut il pas lire !! Quand une femme avec un physique mince et élancé, mais musclé, tonique, arrive pour postuler dans un poste ou on demande de la force, de l'endurance, et qu'on ne te prends même pas au sérieux, parce que tu n'as pas le "physique", que tu es une "femme", alors que c'est un boulot "d'homme" que l'on donnera à un homme !! On aimerait pouvoir faire autre chose que vendeuse, ou caissière, mal payée, pour trop d'heures, ou dans les bureaux, le cul sur une chaise (quand on aime être active, juste pas possible !!) mais on nous cantonne là dedans !! L'ouvrir et faire grève,"Les féministes, on est là", non mais quelle blague franchement. J'ai été dans la restauration, puis le commerce, je m'assume seule, avec un tout petit salaire, personne pour m'aider à payer mes factures, mon loyer, et autre, donc je ne risque pas de pouvoir faire grève, même si je le voulais. Et beaucoup de femmes, sont dans ce cas; Seul les fonctionnaires peuvent encore se permettent de faire grève, dans le privé, on ne peut pas vraiment..Quand on est en couple, ça n'aide pas non plus, quand madame gagne peu et qu'il y a une famille à assumer, et que monsieur bosse donc encore plus, pour compenser. Mettre les salaires, à égalité, arrangerait tout le monde, hommes, et femmes, quand on y réfléchit bien. Mais non, pourquoi réfléchir, à une telle "ineptie" ! Et les hommes, apprenez donc à vos filles à bricoler, à faire des travaux, plutôt que d'être bien content de les voir dans la cuisine et acculée au tâches ménagères avec sa maman. Plutôt que d'apprendre cela, juste à vos fils. Pareil pour les femmes, arrêtez de vous cantonner à la cuisine et aux tâches ménagères, et de transmettre ça à vos filles, plutôt qu'à vos fils. Changer les habitudes d'éducation, ça changerait déjà pas mal de choses dans la société.

  • sclp
    sclp      

    Ce qui n'est pas pris en compte dans le calcul c'est que depuis cinq ans environ les femmes sont sélectionnées avant les hommes pour les mêmes diplômes sur des postes à responsabilité. Ainsi là où un homme ayant tel diplôme n'est pas pris sur un poste cadre une femme est retenue avec le même diplôme.

Votre réponse
Postez un commentaire