En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le contrat Autolib' a été signé en 2011.
 

D’ici à 2023, le service d’autopartage commercialisé par le groupe Bolloré devrait afficher un déficit de 180 millions d’euros. Dont les deux tiers seront à la charge des mairies franciliennes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Number 6
    Number 6     

    Ben voyons... C'est certainement le même genre de contrat pour le super utile aéroport Notre-Dame-des-Landes... si la structure est bénéficiaire, les 2/3 vont au groupe et si c'est déficitaire, c'est les 2/3 pour les communes...

Votre réponse
Postez un commentaire