En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les grandes surfaces distribuent déjà 32.000 tonnes d'invendus aux banques alimentaires.
 

Le député PS Hervé Féron a déposé un amendement à la loi Macron pour obliger les magasins à offrir leurs invendus aux associations d’aide alimentaire. Une perspective qui inquiète toutefois la grande distribution.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • auditeur
    auditeur     

    Un distributeur qui a des invendus est un distributeur qui ne connait pas son travail.
    Plus il a d'invendus et plus il doit augmenter le prix de ce qu'il vend et alors plus il aura d'invendus et plus il devra encore augmenter le prix pour rester rentable et ainsi de suite.
    Non seulement il faut saisir les invendus mais en plus il faut mettre une amende aux distributeurs qui ne vendent pas tout ce qu'ils achètent.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Ils pourraient les donner aux employés aussi.

Votre réponse
Postez un commentaire