En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les personnels de la Comédie française se partagent 2 millions d'euros de bénéfices par an
 

La Cour des comptes publie un rapport sévère sur les théâtres nationaux: Comédie-Française, théâtre de l'Odéon, théâtre de la Colline et théâtre national de Strasbourg sont pointés du doigt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • DADOURUN
    DADOURUN     

    La chambre régionale des comptes d’Île de France a d’ailleurs récemment émis une analyse, à propos du centre dramatique national Gérard Philippe de Saint-Denis, que l’ampleur du recours, par ce dernier, à des intermittents du spectacle, conduisait à faire de « l’assurance chômage, qui supporte ainsi la part la plus grande du coût de la flexibilité du travail dans le secteur théâtral, (...) le quatrième financeur » de cet établissement, «après l’État, la commune de Saint-Denis et le département de la Seine-Saint-Denis».
    INOUI !!!!!!!!!!!!!!!!

  • DADOURUN
    DADOURUN     

    La chambre régionale des comptes d’Île de France a d’ailleurs récemment émis une analyse, à propos du centre dramatique national Gérard Philippe de Saint-Denis, que l’ampleur du recours, par ce dernier, à des intermittents du spectacle, conduisait à faire de « l’assurance chômage, qui supporte ainsi la part la plus grande du coût de la flexibilité du travail dans le secteur théâtral, (...) le quatrième financeur » de cet établissement, «après l’État, la commune de Saint-Denis et le département de la Seine-Saint-Denis».
    INOUI !!!!!!!!!!!!!!!!

  • pete drire
    pete drire     

    MONTANTS DES AIDES À LA PRESSE 2013 : 289 MILLIONS D’EUROS

  • pete drire
    pete drire     

    Voici maintenant les montants des compensations tarif postal qui sont versées à La Poste

    LE FIGARO 7 378 383 euros de compensation tarif postal
    LE MONDE 4 811 140 euros de compensation tarif postal
    AUJOURD’HUI EN FRANCE AUJOURD’HUI EN FRANCE DIMANCHE 427 027 euros de compensation tarif postal
    OUEST FRANCE – DIMANCHE OUEST FRANCE 2 479 411 euros de compensation tarif postal
    LA CROIX 5 101 574 euros de compensation tarif postal
    TELERAMA 10 105 985 euros de compensation tarif postal
    LIBERATION 764 645 euros de compensation tarif postal
    LE NOUVEL OBSERVATEUR 7 066 657 euros de compensation tarif postal
    TELE 7 JOURS 6 947 010 euros de compensation tarif postal
    L’HUMANITE – L’HUMANITE DIMANCHE 2 381 953 euros de compensation tarif postal
    L’EXPRESS 5 793 513 euros de compensation tarif postal
    TELE STAR 5 001 215 euros de compensation tarif postal
    PARIS MATCH 4 293 285 euros de compensation tarif postal
    LE POINT 4 422 838 euros de compensation tarif postal
    LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE OUEST – NRCO DIMANCHE 3 660 753 euros de compensation tarif postal
    LA DEPECHE DU MIDI – LA DEPECHE DIMANCHE 2 586 681 euros de compensation tarif postal
    TELE LOISIRS 4 389 023 euros de compensation tarif postal
    SUD OUEST – SUD OUEST DIMANCHE 2 775 846 euros de compensation tarif postal
    LES ECHOS 2 361 770 euros de compensation tarif postal
    LE PARISIEN LE PARISIEN DIMANCHE 523 837 euros de compensation tarif postal
    LE PROGRES 1 544 478 euros de compensation tarif postal
    LE DAUPHINE LIBERE – LE DAUPHINE LIBERE DIMANCHE 2 151 759 euros de compensation tarif postal
    LE PETIT QUOTIDIEN 3 560 440 euros de compensation tarif postal
    TELE Z 3 574 651 euros de compensation tarif postal
    L’EQUIPE 3 38 753 euros de compensation tarif postal
    MON QUOTIDIEN 3 383 765 euros de compensation tarif postal
    LA MONTAGNE – LA MONTAGNE DIMANCHE 1 959 004 euros de compensation tarif postal
    TELECABLE SATELLITE HEBDO 3 170 247 euros de compensation tarif postal
    FEMME ACTUELLE 2 837 158 euros de compensation tarif postal
    NICE MATIN – NICE MATIN DIMANCHE 683 342 euros de compensation tarif postal
    LE PELERIN 2 719 121 euros de compensation tarif postal
    LA VOIX DU NORD – VOIX DU NORD LUNDI 684 059 euros de compensation tarif postal
    ELLE 2 611 895 euros de compensation tarif postal
    L’EST REPUBLICAIN – EST REPUBLICAIN LUNDI 331 156 euros de compensation tarif postal
    LE MIDI LIBRE – LE MIDI LIBRE DIMANCHE 813 664 euros de compensation tarif postal
    CHALLENGES 2 053 106 euros de compensation tarif postal
    LES DERNIERES NOUVELLES D’ALSACE – DERNIERES NOUVELLES DU LUNDI 507 183 euros de compensation tarif postal
    LA PROVENCE – LA PROVENCE DIMANCHE 947 270 euros de compensation tarif postal
    LE JOURNAL DU DIMANCHE 41 674 euros de compensation tarif postal
    L’UNION 847 539 euros de compensation tarif postal
    LA REPUBLIQUE DES PYRENEES 402 492 euros de compensation tarif postal
    L’ACTU 1 595 543 euros de compensation tarif postal
    PRESSE OCEAN – PRESSE OCEAN DIMANCHE 89 346 euros de compensation tarif postal
    TELE POCHE 1 569 171 euros de compensation tarif postal
    MARIANNE 1 349 814 euros de compensation tarif postal
    COURRIER INTERNATIONAL 1 446 978 euros de compensation tarif postal
    LA VIE 1 440 491 euros de compensation tarif postal
    LE TELEGRAMME LE TELEGRAMME DIMANCHE 406 047 euros de compensation tarif postal
    LE JOURNAL DE LA HAUTE MARNE – JOURNAL HTE MARNE DIMANCHE 130 164 euros de compensation tarif postal
    VIES DE FAMILLE 1 333 382 euros de compensation tarif postal
    LE REPUBLICAIN LORRAIN 445 560 euros de compensation tarif postal
    TELE 2 SEMAINES 1 274 014 euros de compensation tarif postal
    CENTRE PRESSE AVEYRON – CENTRE PRESSE DIMANCHE 600 557 euros de compensation tarif postal
    LA MARSEILLAISE 207 319 euros de compensation tarif postal
    L’ECHO – De la Haute Vienne 476 933 euros de compensation tarif postal
    VALEURS ACTUELLES 1 083 788 euros de compensation tarif postal
    NOTRE TEMPS 998 604 euros de compensation tarif postal
    LA FRANCE AGRICOLE 1 050 919 euros de compensation tarif postal
    LA PRESSE DE LA MANCHE 259 672 euros de compensation tarif postal
    PLEINE VIE 1 002 326 euros de compensation tarif postal
    AUTO PLUS 994 924 euros de compensation tarif postal
    PARIS NORMANDIE 339 722 euros de compensation tarif postal
    LE COURRIER DE L’OUEST – LE COURRIER DE L’OUEST DIMANCHE 466 927 euros de compensation tarif postal
    LE POPULAIRE DU CENTRE – POPULAIRE DU CENTRE DIMANCHE 722 320 euros de compensation tarif postal
    TV GRANDES CHAINES 945 129 euros de compensation tarif postal
    VALEURS MUTUALISTES 856 951 euros de compensation tarif postal
    LE MONITEUR DES TRAVAUX PUBLICS ET DU BATIMENT 822 500 euros decompensation tarif postal
    DOSSIER FAMILIAL 779 247 euros de compensation tarif postal
    L’ALSACE – L’ALSACE DU LUNDI 277 438 euros de compensation tarif postal

  • Egrafal
    Egrafal     

    Les subventions permettent aux médiocres et aux paresseux de produire. Sans subventions, seuls les bons et les travailleurs peuvent produire. C'est en supprimant les subventions que l'on remettra la France en première ligne de la création artistique. C'est simple, efficace et économique. Le seul problème c'est que ça mettra tous les nuls au chômage. Ce qui, à y réfléchir, n'est pas si grave.

  • Egrafal
    Egrafal     

    Les subventions permettent aux médiocres et aux paresseux de produire. Sans subventions, seuls les bons et les travailleurs peuvent produire. C'est en supprimant les subventions que l'on remettra la France en première ligne de la création artistique. C'est simple, efficace et économique. Le seul problème c'est que ça mettra tous les nuls au chômage. Ce qui, à y réfléchir, n'est pas si grave.

  • Egrafal
    Egrafal     

    Les subventions permettent aux médiocres et aux paresseux de produire. Sans subventions, seuls les bons et les travailleurs peuvent produire. C'est en supprimant les subventions que l'on remettra la France en première ligne de la création artistique. C'est simple, efficace et économique. Le seul problème c'est que ça mettra tous les nuls au chômage. Ce qui, à y réfléchir, n'est pas si grave.

  • passur
    passur     

    Le service soit disant public peut toujours pomper le fric, la source est inépuisable.

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Les gauchistes occupent les grands théâtres français, est-ce la raison de la piètre qualité des programmes ?

    MOA01
    MOA01      (réponse à Jean Jacques chollez)

    ABSOLUMENT!

Votre réponse
Postez un commentaire