En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dominique Strauss-Kahn aurait pu entendre les alertes des commissaires aux comptes, qui avaient mis en garde le fonds LSK&Partners.
 

Les commissaires aux comptes chargés de superviser le fonds LSK&Partners avaient démissionné peu après l’arrivée de DSK à sa tête. Et plusieurs investissements s’étaient soldés par de lourdes pertes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • milou29
    milou29     

    Celà éclaire sur les réelles compétences de ces "super doués" autoproclamés.

  • panorama8
    panorama8     

    les hommes politiques ne seront jamais de bon gestionnaire même quand ils viennent du FMI cet organisme est un bouffe fric facile de gérer quand l'argent ne vous appartiens pas beaucoup de pays se retrouve dans les difficultés a cause du FMI

Votre réponse
Postez un commentaire