En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Selon la CGT, La Poste n’aurait pas mesuré l'impact de Factéo sur les conditions de santé, de sécurité et de travail des employés.
 

Le projet Facteo qui vise à équiper les 100.000 postiers d’un smartphone pour réaliser leurs tâches et lancer de nouveaux services est remis en question. A Lisieux, le CHSCT veut en savoir plus sur "les conditions de sécurité et de santé physique et mentale des personnels concernés".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • rascal
    rascal     

    Comme d’habitude la CGT cherche à détruire tous les efforts faits pour diversifier et compléter les activités de la Poste et notamment le courrier. Si rien n’est fait la poste courre a la faillite, le volume du courrier étant en fort déclin. Ce syndicat est et reste une plaie

Votre réponse
Postez un commentaire