En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Toutes les PME n’ont pas forcément besoin de puissance de calcul exceptionnelle. Cela concerne surtout celles issues de la recherche ou encore les start-up très high tech, dans le domaine de l’impression 3D ou des FinTech par exemple
 

Ce n’est que le tout début, mais la puissance de calcul des supercalculateurs commence à être déclinée dans des offres à la demande, auxquelles des PME pourront recourir ponctuellement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire