En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arthur, Christian Clavier et Jean-Marie Bigard  célébrant l'élection de Nicolas Sarkozy place de la Concorde en mai 2007
 

Les socialistes critiquent vivement l'exil de l'animateur de TF1, tandis que l'UMP se tait. En revanche, le bourgmestre de la ville choisie par Arthur affiche sa satisfaction.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

42 opinions
  • lagauche
    lagauche     

    mais mais non regardez bien autour de vous, les communistes sont encore là, et heureusement sinon avec vos mentalités il y a longtemps que nous serions dans le trou.Il faut se rende à l'évidence, vous ne nous ferez plus travailler comme des esclaves.La crise c'est vous, et c'est nous qui la payons.

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    La Belgique n'est pas un paradis fiscal, ce n'est pas un paradis du tout d'ailleurs.
    Mais la France est clairement un enfer fiscal pour tous ceux qui ne font pas partie des privilégiés de l'emploi a vie et du logement de fonction, vrais rentiers du système.
    Je comprend parfaitement qu'on puisse en avoir marre d'un système fiscal abusif. Il devient insupportable avec un patrimoine 100 x plus modeste que celui attribué à Arthur.
    Seul problème, se délocaliser est impossible pour ces gens.
    Mais , pas d'illusion, on peut résister autrement, simplement en s’arrêtant de travailler pour s’arrêter de payer ....ou en allant bosser ailleurs à quand on a 30 ou 40 ans bien avant d’être riche ! Jamais vu autant de Français à l'étranger, et beaucoup ne reviendront pas.
    Mais ce n'est pas la 1ere fois que ce pays chasse une partie de sa population par dogmatisme politique : la révocation de l'Edit de Nantes était politique, pas religieux, il fallait garder le pouvoir absolu et centralisé. Rien n'a changé !

  • Check
    Check     

    Il a dejà partagé un maximum , quand c'est trop c'est trop ! la coupe est pleine pour beaucoup de gens ,si encore notre argent était bien géré , des déficit partout !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca parlait "d'austérité", politiques et médias complaisants, quand Sarkozy, sur CINQ ANS, relevait le taux de prélèvement obligatoire d'un demi point seulement pour faire face à la crise. Un effort manifestement abusif, et pour une crise qui n'existait pas, évidemment. Post 2012, en seulement deux ans le taux de prélèvement obligatoire explose à +2.5 points (12.5 fois plus en moyenne !) et finalement la crise existe bel et bien. Sauf que la croissance de 1.1 en 2011 et bien on ne la reverra plus. Ceux qui pointaient l'incompétence des précédents gouvernants il y a encore si peu de temps nous explique que c'est conjoncturel, que c'est la faute des autres, que l'europe est pas gentille, et blablabla ... Et vas y que je t'embauche des fonctionnaires, que je te crée de nouvelles infrastructures, que je refuse d'en supprimer. Tout le contraire de ce qu'il fallait faire. Tout le contraire de ce qu'il se faisait. Pragmatiquement le seul reproche qu'on aurait pu faire à Sarkozy c'est de ne pas en avoir supprimé plus. Médiatiquement on lui a reproché le contraire. Et bien on voit le résultat. Brillant ! Bravo la gauche. Bravo les médias. Et face à un résultat aussi nullachierissime quid de la remise en question ? Bah non. Tout va bien. Valls est puissant. Taubira est émouvante (elle a frôlé la palme d'or pour son rôle dans "la peau de banane" et vient d'annoncer la suite "je ne suis pas une gueunon, interprétation libre d'elephant man"). L'europe reste l'obscur ennemi à qui on peut tout reprocher. Le FN vient de se voir décerner le rôle bien pratique d'opposant (c'est quand même plus simple de soulever l’opinion populaire contre le FN que de devoir toujours essayer de convaincre qu'on flirte avec ses idées, allons au plus simple). Et l'UMP ... ah l'UMP ... et bien c'est simple, l'UMP c'est le principal sujet de discussion pour les 3 prochaines années. Quoi, les autres partis pour des sujets similaires ont doit à un article noyé dans le reste de l'info ? Qu'à cela ne tienne, pour l'UMP ça sera des dizaines d'article par jour, tous à la Une. Et vous croyez que ça va pas se voir ? Vous en faites pas, les types avec des yeux en face des trous y en a pas beaucoup. Et au cas où la modération veille ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Nos hommes politiques si brillants qu'ils ignorent (entre autre) le principe élémentaire de la courbe de laffer (et encore s'ils n'ignoraient que ça !), qui passent leur temps à critiquer ceux qui réussissent ... Et qui se font, à l'occasion, voir assez souvent, attraper en train de profiter du système. Qui nous expliquent les efforts et augmentent (puis font semblant de diminuer) leurs salaires. Détournent. Placent leurs proches. Favorisent/subventionnent de très grandes entreprises qui les embaucheront quand ils quitteront leur poste en échange du service rendu. C'est ça qui fait la leçon ?

  • Nelson
    Nelson     

    Non il faut simplement enlever les privilèges de toutes sortes, que tous les français soient sur le même pied d'égalité ! plus de régimes spéciaux pour personne !!!

  • Valley
    Valley     

    On ne peut pas blâmer quelqu'un qui essaye de protéger son patrimoine ! Il ne faut pas oublier que cet homme est un chef d'entreprise et cela depuis très longtemps, son succès, sa réussite, sa fortune, tout cela il ne le doit qu'à une seule chose, "son travail ! " Il ne faut pas se voiler la face, la fiscalité française est devenu un grand n'importe quoi, à force de vouloir spolier les plus riches voilà ce qui se passe, Ils partent écoeurés de ce pays. Vous trouvez que c'est un bon calcul vous ? À part cela le gouvernement tient toujours le bon cap ?

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    C'est drole,mais quand je vais en France, je me sens mal. Les gens n'ont pas le sourrir, et ne parlent que du FN de la dèlinquance des hausses des impots, des pertes de point du permis, des nuisances... Bref un pessimiste qui me pousse à m'isoler. Après un semaine,je commence à compter les jours qui me reste pour passer la frontière. Il semble que pour ètre heureux il faut vivre caché. Le bonheur devient impudique. Je me congratule d'avoir dècidé de tanter ma chance à l'ètranger. Meme la sècurité d'emploi à vie,ne m'a pas convaincu. Et c'est en 2000 que j'ai dècouvert que pour èviter d'èventuels conflits avec les syndicats, on m'a clairement fait comprendre que mon retour apporterait de la jalousie parmis mes anciens collègues... C'est cela la vraie France: ne pas gagner plus que les autres meme si c'est mèrité. Pour cela il faut ètre un ètranger... Il n'y a que l'Etat français qui etait capable de vous tenir un tel raisonnement, dont j'ai gardé la trace ècrite.
    Et bien avec cette histoire, je n'ai aucun doute que lorsque que l'on cite la France dans les commentaires, c'est vraiment le cas. La mentalité française comme celle de l'Etat ne tollère pas ceux qui rèussissent et qui ne veulent pas payer un max de taxes, car l'Egalité est un culte, et le français est gènètiquement paranoïaque des plus brillants ....

  • sherryone
    sherryone     

    @Nelson : ce n'est pas une question de vote Sarkozy ou pas, c'est que lorsqu'on est riche, que l'on a fait sa fortune en France avec un public français et après avoir bénéficié de toutes les protections sociales, médicales et d'éducation, il est normal que l'on pense à partager un peu le gâteau que l'on vous a offert avec ceux qui en ont besoin. Il faut boycotter les exilés fiscaux !

  • sherryone
    sherryone     

    @stopcstop : Noah paie ses impôts en France et la controverse que vous faites date un peu... réactualisez vos infos !

Lire la suite des opinions (42)

Votre réponse
Postez un commentaire