En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pour Peugeot, comme pour Renault, l'iran est "plus important en termes de volumes qu'en termes de résultats".
 

Avec la levée des sanctions économiques qui pesaient sur l'Iran, les Français Renault et Peugeot vont pouvoir recommencer à y opérer. Une présence importante quand bien même elle rapporte assez peu.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • commandant
    commandant     

    TOUT LE MONDE VA SE RINCER....SAUF LES INTELLIGENTS FRANCAIS ? MENES PAR UN GOUVERNEMENT INCOMPETENT...

  • gerardtarentule
    gerardtarentule     

    Si j'ai bien compris cela fait des mois que les Ricains négocient avec l'Iran dans les dos de notre "Grand Timonier" et pas que nucléaire. Comme d'habitude, ils vont nous laisser les miettes. Serions-nous les dindons de la farce??

Votre réponse
Postez un commentaire