En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les investisseurs paniquent face à l'un des plus graves conflits entre l'Occident et la Russie.
 

Ce lundi 3 mars, le CAC 40 a perdu 2,66%. A Moscou, la Bourse a chuté de 12,01%. Les investisseurs s'inquiètent d'une possible escalade militaire entre la Russie et l'Ukraine.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • durendal
    durendal     

    Sigmundy Freud, pas bete ce que vous ecrivez. Peut-etre que tout est monte de toute piece pour que d'autres fortunes se creent et de perdent. Il y a eu tout de meme des morts lors des affrontements a Kiev... Dommages collateraux dirions-nous?
    handygutters.com

  • jean   louis
    jean louis     

    non pas les umpisteson a compris

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    tout est bon pour faire peur aux Français, en plus, il y a les élections, il faut resserrer les liens autour du parti de l'UMPS .... les Français seront-ils dupes ?

  • Sigmundy Freud
    Sigmundy Freud     

    lol baratins on voit bien que la corporatocratie cherchait depuis un certain temps un declencheur à la baisse des bourses gonflée au PQ , en 73 c t la guerre du kippour, 1980 la guerre iran irak et le relevement des taux us, 1991 L IRAK etc........

Votre réponse
Postez un commentaire