En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
12,2 milliards de cigarettes ont été produites sur le site nantais de la Seita en 2013.
 

La plus importante usine de cigarettes française, située dans la banlieue nantaise, va fermer, a annoncé son propriétaire, Imperial Tobacco, ce mardi 15 avril. Elle emploie 327 salariés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Nous ne faisons même plus les cigarettes françaises, encore du beau travail de nos gouvernements et l'industrie. Enfin les revenus des Français baissent, la France bientôt compétitive avec le Bangladesh ?

  • felicie
    felicie     

    Personne ne se demande pourquoi cette délocalisation ? Réglementation délirante du travail, syndicalisme toujours agressif et jamais coopératif, normes croissantes, racket fiscal massif, lois rétroactives, dénigrement de l'entrepreneuriat, campagnes anti-tabac virulentes, et hop ! quand on a fait ses comptes, on réduit la voilure en France. Et on réduira peut-être encore plus. Et on ne reviendra pas avant longtemps. Si on revient... Et ceci n'est que le résultat de nombreuses années d´un pilonnage qui laissera des traces dans la mémoire des investisseurs et des managers. La confiance, c'est long à instaurer, et bien plus long encore à restaurer !!!

  • nad 33
    nad 33     

    plus assez de rentabilité

  • nad 33
    nad 33     

    merci aux hausses du prix du tabac !!

  • christophe22300
    christophe22300     

    Argh. Les gauloises vont devenir polonaises!

Votre réponse
Postez un commentaire