En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Leclerc: "un chef d'entreprise n'a pas à aller sans cesse à l'Elysée demander ceci ou cela"

Mis à jour le
Michel-Edouard Leclerc était l'invité de Stéphane Soumier dans Good Morning Business ce 13 février.
 

Le président des centres E.Leclerc s'est félicité, ce jeudi 13 février sur BFM Business, de la prise de conscience gouvernementale sur les charges et a dévoilé les méthodes maison pour lutter contre la crise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    "La position de M. Gattaz n'est pas claire", évidemment car maintenant les grands patrons ne font plus de l'économie mais de la politique, donc uniquement gueuler sur les autres sans vouloir faire avancer la machine....

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Le colbertisme et la technocratie administrative Française ne va pas se laisser faire. Ils doivent défendre leurs jobs et leur idéologie de l'interventionnisme tout-puissant. C'est devenu digne de l'URSS sous les Socialistes.

  • concombre masque
    concombre masque     

    A l'istar des agriculteurs les patrons veulent bénéficier d'un équivalent à la PAC . Nous avons des patrons qui ont l'esprit fonctionnaires , pantouflage et bons salaires sont leur seule ambition . Comme dans les autres pays ils faut qu'ils se bougent un peu le cul ; c'est pourquoi ils se font gratter les marchés partout . Ajoutons qu'ils n'ont aucune créativité ( cf; Renault avec ses bagnoles à la con ) . pleurer et faire payer leur immobilisme par les salariés voilà leur stratégie

  • quidambof
    quidambof     

    oui mais monsieur LECLERC LES PATRONS QUI DENIGRENT LES FONCTIONNAIRES VEULENT EN DEVENIR

Votre réponse
Postez un commentaire