En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les mails qui s’autodétruisent, une parade contre l’espionnage?

Dans un avenir proche, vous n'aurez peut-être plus à faire le ménage dans votre boîte mail.
 

Alors qu'Américains et Européens se déchirent sur les pratiques d'espionnage, une invention pourrait servir de parade : des mails qui s'autodétruisent. L'opérateur américain AT&T a, en effet déposé un brevet pour préparer cette innovation.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    t'es gentil, mais avant de faire beau, essaie de réfléchir... ça t'évitera d'écrire des trucs hors sujet...

  • savageloki
    savageloki     

    Non, c'est toi et ton commentaire qui êtes inutiles et li me semble qu tu es coutumier du fait. Quand on ne connait pas un sujet, on évite de l'ouvrir, c'est un mal bien trop répandu à notre époque... Effacer un courriel de sa boîte de réception n'efface en aucun cas les messsages sur les serveurs des fournisseurs en encore moins des serveurs de backup, dont certains servent à stocker toute l'information qui y a transité et ce pour un temps indéterminé et variable d'une société à l'autre et d'un pays à l'autre.

    Bref, un invention "inutile" selon notre expert, mais qui va probablement générer quelques dizaines de millions si ce n'est plus, à son propriétaire.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Bof.. complètement inutile ! il suffirait d'effacer sa boîte de courrier.. L'espionnage se fait à la volée, quand les paquets d'information transitent par les ordinateurs du réseau qui sont sur le territoire espion...

Votre réponse
Postez un commentaire