En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Avant de partir, l'ancien PDG Jean-Luc Hees a discrètement revu à la hausse le budget du chantier
 

La fin de ce chantier titanesque a été reportée à 2018, voire même à 2020 si l'on tient compte de finitions mineures. Parallèlement, son coût a doublé, pour atteindre 584 millions d'euros. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • gouik
    gouik     

    C'est la redevance qui paye cela, donc les impôts, et comme d'habitude les couts de production qui sont multipliés par deux voire plus, et c'est pas le seul cas, simplement que lors des passages d'offres certains donnent des délais sans doute impossible à tenir pour avoir tel ou tel chantier.

  • korben
    korben     

    L'oeuvre de mégalomane , comme on en a tant sur le territoire , chaque région ou département ayant le sien, c'est facile avec l'argent des autres

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à korben)

    Et pourtant les systèmes de contrôle et autres contre pouvoir coûtent une fortune.
    Si c'est pour que des dépenses pharaoniques soient réalisées malgré tout, qu'on fasse au moins l'économie du contrôle.

    Et évidemment le mec sera jamais inquiété.
    C'est pas comme s'il s'appelait Sarkozy et qu'il avait commis le crime impardonnable de vouloir récupérer un carnet lui appartenant.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Quoi, des fonctionnaires qui font de la radio ne définissent pas les chantiers correctement ?
    C'est une honte ça mon bon monsieur.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je comprends maintenant pourquoi les médias sont largement arrosés par l'argent des contribuables.

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Oui. Mais le marché est défini au prix initial.
    Donc rien à payer en plus.
    Pourquoi on veut faire payer les erreurs des autres par le peuple ?

Votre réponse
Postez un commentaire