En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le marché automobile européen s'est encore contracté au mois de mai.
 

Les ventes de véhicules neufs ont encore plongé au mois de mai, selon les chiffres publiés ce mardi 18 juin, par l'association européenne des constructeurs automobile. Il s'agit du niveau le plus faible enregistré depuis le mois de mai 1993.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • leane
    leane     

    Allez savoir pourquoi! Dans le contexte actuel, qui investirait sans sourciller dans une voiture neuve? 2 marques Allemandes tirent leur épingle du jeu...Mais ce n'est pas dans la gamme des voitures Françaises.

  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Si au moins notre époque était capable de désigner un peu ce qui se passe, c'est à dire le fait que nous sommes dans un monstrueux choc pétrolier qui ne fait hélas que commencer (celui du pic mondial de production, maximum de flux , de débit).
    Mais de toute évidence ça n'est pas le cas, et plutôt de moins en moins, la propagande passant à des niveaux hystériques.
    Denières synthèses et principaux graphiques de Jean Laherrère (ASPO France) : http://goo.gl/LzmGp

  • berard
    berard     

    Normal quand on voit le déphasage entre le prix des voitures et les revenus des gens;de plus,entre les radars , le cout de l'énergie,le cout de l'entretien,les taxes ,le controle, l'assurance ,le stress;on roule de moins en moins et vraiment quand on ne peut pas faire autrement

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    La folie des radars , en France, ne motive pas pour acheter une voiture neuve : la bagnole ne fait plus rêver, elle devient une source de stress. Dans les villes, la voiture est bannie, donc pas de raison d'en racheter une nouvelle , et puis il y a le prix des carburants, le prix des voitures : pour le maintenir élevé on bourre les bagnoles de gadgets numériques qui intéressent pas tout le monde ....
    Bref, Les gens roulent moins donc achètent moins de bagnoles .... CQFD !
    Faut s'y faire, la vache à lait de l'état est déprimée, mais il est content puisqu'il revendique et met en œuvre une telle politique.

  • Justesse
    Justesse     

    Les prochains véhicules seront des ânes et des chevaux. Lisez, ou relisez, la théorie d’Olduvaï: https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_d%27Olduvai la courbe en rouge représente non pas la consommation d’énergie mais la consommation par habitant. Comprendre que la population augmente plus vite que la production, qui elle, en sus, approche de son déclin.
    Ne rêvez pas avec les voitures électriques (en oubliant de se poser la question de savoir comment sera fabriquée l’énergie électrique), ou hybride (en oubliant de compter l’énergie nécessaire à la fabrication de ce système complexe … et qui rapporte moins qu’il n’aura coûté), ou à air comprimée ou je ne sais quel gag.
    Seul le turbo dans le Diesel a permis une notable augmentation du rendement des moteurs.

  • Justesse
    Justesse     

    Le monde produit plus d’automobiles que de pétrole pour les faire rouler

    Plus de voitures produites que de pétrole : pour l’instant, cela passe, parce que, dans les pays du sud, elles roulent relativement peu. Mais la crise d’approvisionnement est programmée.


     Traduction de l’article « World car production grows 3 times faster than global oil supplies » par Matt Mushalik, paru dans Crude oil peak <http://crudeoilpeak.info/world-car-production-grows-3-times-faster-than-global-oil-suppliess>

    ……………………………………….

    Durant les dix dernières années, la production mondiale d’automobiles est passée de 41 millions d’unités à 63 en 2012, soit une augmentation de 52 %. Presque deux tiers de cette augmentation est le fait de la Chine. Mais durant la même période, les combustibles liquides n’ont vu leur production s’élever que de 16 % : il y a un décalage évident.

    Les statistiques sont ici <http://oica.net/category/production-statistics/%20and%20http://www.eia.gov/cfapps/ipdbproject/iedindex3.cfm?>

    <http://oica.net/category/production-statistics/%20and%20http://www.eia.gov/cfapps/ipdbproject/iedindex3.cfm?>
    <http://oica.net/category/production-statistics/%20and%20http://www.eia.gov/cfapps/ipdbproject/iedindex3.cfm?>

    Sur le graphique, on constate qu’en 2005, la production automobile mondiale a commencé à croitre plus vite que les combustibles disponibles. Incidemment, cette date correspond au début du pic de pétrole. La crise financière de 2007-2008, induite par la coïncidence de prix du pétrole élevés et de la dette accumulée, a interrompu la croissance, mais pas dans les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud).

    Comment expliquer ce fossé entre la production d’automobiles et celle de pétrole ?

    Dans les pays du BRICS, le nombre de voitures produites était avant 2005 inférieure au volume de consommation de pétrole de ces pays. Cela a changé après 2005.

    La situation est supportable parce que les voitures des BRICS roulent moins que dans les pays du nord, et consomment moins. Mais si cela changeait, cela conduirait à un fossé de production de pétrole de plus de 25 millions de barils par jour, soit un quart de la production mondiale de ce liquide… Le conflit est programmé.

    Source : Camille Martin pour Reporterre <http://www.reporterre.net/spip.php?article4335> , traduit de Crude oil peak <http://crudeoilpeak.info/world-car-production-grows-3-times-faster-than-global-oil-suppliess> .

    Consulter par ailleurs notre Dossier pétrole et pic pétrolier <http://www.reporterre.net/spip.php?article1684>

  • MANDU974
    MANDU974     

    bin c normal la chute : prix des voitures trop élevé . avec toutes les lois anti automobilistes, les couts d entretien et carburant ; on ne s en sort plus !!! dans les concessions les promos sont trop ciblée (véhicules plus de 8ans) . les français c est encore pire : vendeurs arrogants . les autres c est pas mieux : que reprise arguspas plus et negociations impossibles . les vendeurs ne pensent qu a leur poches : moins de remise possible mais par contre la reprise ils ne peuvent rien de plus que l argus qui est une base de négociation . je parle en connaissance de cause avec l experience PSA et volvo

Votre réponse
Postez un commentaire