En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Autorité de la concurrence veut que la vente de certains médicaments en dehors des officines soit autorisée.
 

Dans un avis rendu ce 19 décembre, le régulateur se dit favorable à l'ouverture de la vente de certains médicaments et produits, comme les tests de grossesse ou d'entretien pour lentilles, dans les parapharmacies ou les supermarchés. Mais ces ventes doivent être strictement encadrées.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Rosedujardin
    Rosedujardin     

    je suis contre ces ventes dans les super et hyper marché . les remèdes c'est dangereux . même les sirops pour les rhumes peuvent faire mal !!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Idem pour les prothèses dentaires honteusement surfacturées.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'incohérence est dans votre commentaire ...

  • leinade2003
    leinade2003     

    la France est un pays incohérent.

    D un cote le ministère de la sante fait tout pour diminuer la consommation des médicaments remboursables, y compris des campagnes couteuses d infos
    pour éviter les accidents thérapeutiques et aussi alléger le cout des dépenses de santé.
    De l autre une autorité dépendant d un autre ministère , veut faire baisser le px des médicaments non remboursables, donc en accroitre la consommation.
    comme il y a du paracetamol hepatoxique au delà d un certain dosage
    des antihistaminiques dangereux en surconsommation
    des antiacides à prendre avec de gdes précautions.
    etc bref ce ne sont pas des bonbons

    Cette augmentation risque fort de faire des dégâts sanitaires, et surtout brouiller la comm éducative du ministère de la santé .

    et ces deux structures dépendent du même gouvernement mais vont en sens inverses, bravo la coherence.

    PAR CONTRE RIEN SUR LES ALIMENTS VENDUS EN GDES SURFACES PRINCIPALEMENT, certes moins chers mais qui qui contribuent a l augmentation catastrophiques du nombre de cancers +40% en 20 ans
    d solaret

    A QUAND LE TABAC MOINS CHER DANS LES GDES SURFACES? pour le bonheur des fumeurs et des cancérologues.


    etc

  • globule31
    globule31     

    enfin....quand le gouvernement va s attaquer a la vente d appareils auditifs , ou il n y a aucune concurrence , et ou les prix sont hors de prix un appareil vaut 50€ fabriqué en Chine et vendue en France +/- 2000 €

Votre réponse
Postez un commentaire