En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Leclerc veut relancer, ou plutôt instaurer, une vraie concurrence sur le prix des médicaments
 

Le groupe de distribution veut se lancer dans le secteur des médicaments non remboursés vendus en pharmacie. Un secteur qui selon Michel-Edouard Leclerc, offre un vrai potentiel de développement.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Prout
    Prout     

    Renseignez vous, il n'y a que dans le sud que ceci est encore effectif et encore, bientot nous passerons à l'achat en rapport avec l'EBE. Et je vous parle des marges qui diminuent, des déremboursements multiples, de la diminution du pouvoir d'achat des français. Donc oui les temps sont durs. Mais c'est vrai qu'avec des emprunts énormes à rembourser il est de plus en plus impossible de monter sa société; bon courage aux futurs jeunes pharmaciens.

  • clovis4290
    clovis4290     

    "Les temps sont difficiles pour les pharmaciens" je crois que je vais mourir de rire!!! Mais de quoi parlez-vous???
    Ah bien sur que les comptes sont souvent déficitaires et pour cause quand on achète un fonds de commerce 2 fois le prix de ce que cela vaut, il faut bien rembourser!!!

  • Lauthier
    Lauthier     

    Il est pas bète le lèche botte du gouvernement , Il a tellement fait des éloges du gouvernement , il sera recompensé en lui accordant le droit de vendre.....

  • A Jamais
    A Jamais     

    Pourquoi pas, tant que cela reste dans la limite des médicaments non remboursés, il ne faudrait pas couler les pharmacie sur l'autel de la concurrence des gros Lobby

  • Prout
    Prout     

    J'ai une petite officine, et je ne peux acheter que de petits stocks, par rapport à des grosses nos prix sont plus élevés simplement parce que leurs grossistes leur font des prix de gros (pour 100 unité 25% de remises etc). Je ne vous dirai pas la marge que l'on se fait dessus puisque apparemment vous êtes également docteur en pharmacie et très au courant de l'état de nos comptes.

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    NON MAIS SANS BLAGUES des larmes me coulent des yeux a vous entendre vous prenez vraiment les gens pour des cons pour les médicaments non rembourses les prix sont 2a3afois plus chers c q f d

  • Prout
    Prout     

    Les temps sont déjà difficiles pour nous pharmaciens d'officine, cela ne présage rien de bon.

Votre réponse
Postez un commentaire