En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Difficile pour le gouvernement japonais d'accepter d'accepter que Sharp passe sous pavillon taïwanais.
 

Le taïwanais Foxconn ne veut plus se contenter d'être un sous-traitant. Pour cela, il est même prêt à payer 5 milliards de dollars pour racheter le japonais Sharp. Pas question, rétorque le gouvernement nippon, prêt à donner sa bénédiction à une offre japonaise d'un montant inférieur.

Pascal SAMAMA

journaliste

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire